Un laboratoire de psychologie cognitive pour la DMLA

Un laboratoire de psychologie cognitive invente une police de lettre pour les gens atteints de DMLA

 La dégénérescence maculaire liée à l’âge représente une population de plus d’un million de patients en France. Ces patients se plaignent majoritairement d’une difficulté à reconnaître correctement les mots qui composent un texte. 


Pour tenter d’améliorer les capacités de lecture de ces patients, trois membre de l’équipe "Perception et Attention" (J.-B. Bernard, C. Aguilar, E. Castet E.) ont développé EIDO, une nouvelle police de caractère spécialement destinée aux patients malvoyants. Ces travaux son publiés dans la revue PloS ONE.  


Le Maculaire a testé le lettrage en téléchargent le lien et avons rajouté la police EIDO et il est vrai que la lecture avec ce nouveau style de police est plus simple à lire pour nos lecteurs avec la DMLA avancée.


 Source :   https://lpc.univ-amu.fr/fr/police-caracteres-eido



image44